L'hoverboard : la tendance s'épuise-t-elle ?

Dans la lignée du Segway et du gyropode, l'hoverboard est un mode de transport électrique monoplace qui a pour ambition de révolutionner les déplacements urbains. Le 2 roues sans guidon a inondé le marché depuis quelques années et est devenu un véritable effet de mode, très apprécié pour son côté ludique. L'appareil high-tech a pourtant aujourd'hui de nombreux détracteurs, qui lui reprochent d'être dangereux, mais qu'en est-il réellement ? La romance avec ce petit bijou est-elle essoufflée ? Quel avenir pour l'hoverboard ? On fait le point avec vous !

Les joies de l'hoverboard

En résumé : une planche articulée avec 2 roues motorisées indépendantes, un mécanisme d'équilibrage interne paramétré par des capteurs gyroscopiques et une batterie électrique pour alimenter le tout. À l'instar des autres véhicules électriques, l'hoverboard offre une nouvelle façon de se déplacer aux personnes à la recherche de nouvelles sensations. Amusant et pratique, il permet d'aller d'un endroit à un autre sans trop se dépenser, que ce soit en intérieur ou en extérieur. D'ailleurs, de nombreuses personnes les utilisent au bureau pour aller d'un service à un autre, tandis que d'autres l'apprécient pour faire de longues balades dans les parcs, pour se rendre au travail, pour aller au centre commercial ou encore pour aller proomener leur chien. L'hoverboard se montre utile dans différentes circonstances, d'autant plus qu'il est adapté à tous âges. Il est toutefois à préciser qu'il n'est pas conçu pour se déplacer sur de longues distances à l'instar d'un gyropode, mais plus pour son côté ludique et tendance. Vous pourrez notamment compter sur la grande variété de designs pour avoir un air d'autant plus cool dessus.

Par ailleurs, c'est un moyen de transport écologique, qui n'émet aucun gaz à effet de serre. En effet, l'appareil est alimenté par une batterie électrique qui consomme relativement peu. L'hoverboard possède en moyenne une autonomie pouvant aller jusqu'à 15km, et une vitesse pouvant aller jusqu'à 15km/h. Sa vitesse en agglomération et néanmoins limitée à 6km/h. Qui plus est, il est facile à transporter : sa forme est peu encombrante et il peut aisément se ranger dans un sac à dos de grande taille ou un sac de transport adéquat. Vous n'aurez aucun mal à trouver un modèle qui vous plaira sur le marché, grâce à des enseignes telles qu'Hovber Store, une référence dans le milieu. Cette dernière met d'ailleurs à votre disposition un comparatif et guide hoverboard pour vous y retrouver.

hoverboard toujours au top
hoverboard toujours au top

Les dangers de l'hoverboard

Le principal danger des hoverboards est bien entendu le risque de chutes. L'appareil requiert en effet un bon sens de l'équilibre pour être utilisé. Or, des études menées récemment par des médecins américains démontrent que le gadget fait en moyenne 36 victimes d'accidents par jour rien qu'aux Etats-Unis. Il s'agirait principalement d'enfants, qui en sont les premiers utilisateurs. Parmi les blessures comptabilisées : des fractures aux poignées et aux bras, des entorses, des foulures et des hématomes, ou même des brûlures. Ces derniers seraient quant à eux causés durant des accidents survenus dans leur cuisine, en se renversant de l'eau chaude dessus. En effet, cela dénote un gros manque de concentration des jeunes lorsqu'ils utilisent l'engin. Ils auraient ainsi trop tendance à se fier aux capacités de l'hoverboard de se tenir en équilibre, et négligeraient souvent ce qui les entoure. De nombreux adolescents sont absorbés par leur smartphone tout en le pilotant, ou se laissent distraire par la musique qu'ils écoutent, etc.

L'autre danger qui inquiète généralement les utilisateurs, c'est les fameux cas d'hoverboards qui auraient pris feu lors d'une recharge. La batterie serait remise en cause dans ces cas, car elle serait instable et aurait tendance à surchauffer.

Quelques précautions à prendre

Comme tout véhicule, l'hoverboard présente bien entendu quelques dangers d'utilisations. Et bien qu'il soit accessible à tous, il est fortement déconseillé aux personnes malades ou en période de convalescence. L'équilibre étant un facteur important pour pouvoir les utiliser, le risque de chute n'est jamais à ignorer. C'est pourquoi, il est fortement recommandé de s'équiper d'un casque et de protections au niveau des coudes et des genoux, surtout pour les enfants. Ces derniers devraient idéalement être surveillés par un adulte à chaque utilisation.

Concernant le risque d'incendie, il est important de noter qu'il est principalement lié à la mauvaise qualité de l'appareil en question. Les batteries, en l'occurrence, sont défectueuses ou incompatibles avec les normes européennes. Il est alors important de se procurer des hoverboards de qualité optimale.

Il est aussi important de noter que l'hoverboard est surtout destiné à une utilisation sur surface plane. Et bien qu'il existe des versions tout-terrain, il n'est pas recommandé de les utiliser sur des pentes ou des chemins caillouteux.

L'imagination mise à contribution

L'aspect le plus divertissant de l'hoverboard, et qui en a en grande partie fait son succès, est la multitude d'usages ludiques qu'on peut en tirer. Le web regorge en effet de vidéos en tous genres montrant des jeunes qui l'utilisent de toutes les manières les plus incongrues possibles. Que ce soit pour faire des courses, pour le déguiser en tapis volant pour imiter Aladin ou encore pour improviser la motorisation d'une chaise… les gens ne manquent pas d'imagination pour s'amuser avec. Qui plus est, les modèles les plus récents peuvent être connectés à un smartphone. Les utilisateurs peuvent ainsi changer la couleur des lumières qu'il émet, contrôler des haut-parleurs intégrés ou même carrément téléguider l'appareil.

Pour offrir encore plus de possibilités aux usagers de l'hoverboard, des startups conçoivent régulièrement des accessoires pour l'optimiser. L'enseigne californienne HoverPowered a par exemple mis au point une extension pour transformer la planche en kart. Nommé Hoverkart, cet accessoire permet ainsi de transformer le 2 roues en un 3 roues encore plus fun. Il devient alors plus facile de tenir son équilibre dessus et de le manier, grâce notamment à ses poignées de direction.

L'avenir de cet appareil reste donc encore assez prometteur, dans la mesure où les utilisateurs autant que les marchands ne cessent d'en réinventer l'utilisation.