Le portrait de Camille Claudel dans l'oeuvre sculptée d'Auguste Rodin

Considéré comme l'ancêtre de la sculpture moderne, Auguste Rodin a créé des oeuvres empreintes d'un réalisme passionné. Né à Paris en 1840, Rodin a été rejeté trois fois par l'École des Beaux-Arts et a été largement autodidacte. Au début, il a occupé divers emplois, principalement en tant qu'artisan d'embellissements architecturaux. En 1870, l'artiste s'installe en Belgique pendant six ans où il continue à travailler comme designer artisanal. De retour à Paris en 1877, Rodin est invité par son ancien employeur Albert Carrier-Belleuse à travailler comme sculpteur à la Manufacture nationale de porcelaine de Sèvres. Il est de plus en plus accepté dans le monde de l'art français au cours de ces années. Grâce à son amitié avec Edmund Turquet, secrétaire au ministère des Beaux-Arts, Rodin remporte plusieurs commandes importantes, complétant ainsi sa fameuse « Porte de l'Enfer » de 1880, qui comprend les figures de ses oeuvres les plus remarquées, « Le Penseur » et « Le Baiser ». La carrière de Rodin continue de s'épanouir et, à la fin des années 1890, il crée son monument à la ville de Calais, « Les Bourgeois de Calais », et une sculpture commémorative à Honoré de Balzac.

Rodin a travaillé de façon prolifique tout au long de sa vie jusqu'à sa mort en 1917, à l'âge de 77 ans. Les oeuvres de Rodin remplissent les musées du monde entier, dont le Musée Rodin à Paris, fondé en son honneur en 1916, ainsi que le Brooklyn Museum et le Metropolitan Museum of Art à New York.

« Le sculpteur doit apprendre à reproduire la surface, c'est-à-dire tout ce qui vibre à la surface, l'âme, l'amour, la passion, la vie... la sculpture est donc l'art des creux et des monticules, non de la douceur, ni même des plans polis. » Auguste Rodin

1882 : Camille Claudel rencontre Auguste Rodin

Photographie de Camille Claudel en 1884
Photographie de Camille Claudel en 1884

Camille Claudel, l'assistante, mannequin et maîtresse de Rodin, était une artiste audacieuse et innovatrice, dont le travail surpassait sans doute celui de Rodin. En raison de la difficulté pour les femmes artistes d'être prises au sérieux, Claudel a eu du mal à obtenir des commandes et a dû compter sur la stature de Rodin pour attirer l'attention. Son oeuvre audacieuse cherche à atteindre le sacré et à explorer l'existence intérieure de l'être humain.

Claudel a plus tard accusé Rodin d'avoir volé ses idées. sa famille et peut-être Rodin ont conspiré pour la faire enfermer en hôpital psychiatrique, malgré ses malheurs très réels concernant son travail non reconnu. Elle est morte après 30 ans d'enfermement dans un asile, mais son oeuvre a été enfin reconnue et, aujourd'hui elle est considérée comme l'une des plus grandes sculptrices du XXème siècle.

Quatre portraits de Camille Claudel par Rodin

Auguste Rodin a sculpté plus de 100 portraits souvent des personnes proches. Rodin a commencé à faire des portraits, comme tant d'artistes, pour des raisons financières. Bien que les portraits l'aient rendu financièrement indépendant, il a également trouvé qu'ils étaient une tribune dans laquelle il pouvait expérimenter. C'est dans ses bustes des artistes qui lui sont proches que Rodin va au-delà des limites du portrait traditionnel vers de nouvelles approches expérimentales et expressives.

Il n'est donc pas surprenant que dans ses portraits figurent Camille Claudel, qu'il a modelée à plusieurs reprises. Nous vous en présentons quatre :

« Buste de Camille Claudel », sculpture en bronze par Rodin, 1884
« Buste de Camille Claudel », sculpture en bronze par Rodin, 1884
Auguste Rodin, Camille Claudel au bonnet, 1884 - Plâtre © Musée Rodin Paris
Auguste Rodin, Camille Claudel au bonnet, 1884 - Plâtre © Musée Rodin Paris
« Tête de la pleureuse », visage de camille Claudel, bronze sculpté par Rodin en 1884 - © Luxvic
« Tête de la pleureuse », visage de camille Claudel, bronze sculpté par Rodin en 1884

Cette tête en bronze, modelée par Rodin en 1884, représente le visage angoissé et pleurant de douleur de Camille Claudel. Un très belle édition avec la marque du fondeur « Alexis RUDIER / Fondeur Paris », datant de 1927 est en vente sur le site luxvic.com (cliquez sur la photo ci-dessus pour découvrir cette oeuvre).

« Grand buste de la pleureuse », buste de Camille Claudel en bronze conçu par Rodin en 1889
« Grand buste de la pleureuse », buste de Camille Claudel en bronze conçu par Rodin en 1889

Ce buste, modelé par Rodin en 1889, représente la détresse, le désespoir de Camille Claudel.