Ski alpin

Le ski alpin demeure l'activité sportive la plus importante en montagne malgré le développement ces dernières années du snowboard et de nombreuses disciplines parallèles ou plus ou moins dérivées du ski alpin sous l'impulsion de la très dynamique Fédération Française de Ski : freestyle pour les skieurs créatifs, bosses, saut, pour ceux qui aiment s'envoler dans les airs skis aux pieds, skicross (virages relevés, sauts et ski en équipe), big-air pour s'adonner aux figures libres en sautant sur une bosse, half-pipe pour faire comme les snowboarders... Bref, les possibilités de pratiquer une discipline sportive basée sur la technique et la maîtrise du ski alpin sont de plus en plus nombreuses, et pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux, il est toujours possible de repousser ses limites.

Mais avant d'en arriver là, il faudra patiemment gagner, Flocon, Étoiles, Chamois etc. en fréquentant l'une des nombreuses écoles affiliée à l'ESF. L'École du Ski Français présente l'avantage d'avoir une vraie cohérence pédagogique, il suffit pour s'en convaincre de voir combien de skieurs elle a conduit vers la compétition internationale. Les tout petits ne sont pas en reste puisque la création de mini circuits adaptés permet de les initier tout en douceur aux joies du ski et même de passer leurs deux premiers tests d'apprenti skieur : le Piou piou et l'Ourson.

Naturellement, pour skier sans risque on veillera au respect du port du casque chez le jeune enfant et on lui rappellera les règles élémentaires qu'il aura déjà apprises à l'école de ski : maîtrise de la vitesse et de la direction, et respect des skieurs en aval.