Snowboard

Dans les années 60, les jeunes californiens qui, à la suite d'une pratique ancestrale dans le Pacifique, mirent deux pieds sur une planche pour glisser sur les vagues ont déclenché un véritable phénomène de société, la surf attitude pourrait-on dire. Un peu de la même façon, ceux qui ont eu l'idée de mettre les deux pieds sur un même ski ont eux aussi révolutionné l'environnement paisible et familial des stations de ski. Mais ce qui a rendu possible cette nouvelle pratique c'est avant tout les progrès technologiques dans le sport, notamment le ski parabolique et les horizons qu'il ouvrait, même sur un seul ski !

Puis, rapidement, la pratique ludique est devenue sport et le sport discipline sportive, finalement consacrée aux J.O. de 1998 à Nagano. Probablement jamais un sport n'a connu une telle convergence entre des aspects aussi divers que haute technicité, mode jeune et style de vie, même si, on s'en doute, derrière le côté cool et tranquille du snowboarder il y a beaucoup de travail et une haute dose d'exigence. Avant d'entrer dans le half-pipe (tunnel ouvert pourrait-on dire en français, où le snowboarder descend et remonte à contrepente pour exécuter des prouesses acrobatiques), de faire du Snowboardcross ou du Big-Air, il faudra suivre les conseils et l'enseignement prodigué par l'ESF comme pour le ski alpin. La discipline étant en plein essor, il y a moyen pour les jeunes passionnés de contribuer à écrire l'histoire de ce sport.